Hetalia World Academy

«  Il n'y a point de génie sans un grain de folie. »
 
FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fresque dans l'Académie, feat.Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Fresque dans l'Académie, feat.Island   Lun 20 Juin - 18:37






Fresque dans l'Académie feat.Island


     Pour Kugelmugel c'était l'heure de la peinture. L’après midi touchait à sa fin quand l'un des murs de l'Académie été presque entièrement recouvert d'une multitude de tâches de couleur. L'endroit était isolé et horriblement terne. Aux yeux de la micronation ce n'était pas le fait que le lieu soit peu fréquenté qui servirait de prétexte pour le délaisser. De toutes évidence, l'une de ses dernières lubies artistiques était de repeindre tout les murs de l'école. C'était hors de question de laisser le bâtiment si «vide».De plus tous ces murs serviraient à merveille leur rôle de toile, une toile assez grande pour ses espérances. Le jeune garçon aimait les lieux grands, de l'art qu'il disait.

  Il était recouvert de peinture des pieds à la tête, son uniforme était bon à laver. Cependant il restait remarquablement fier de lui mais aussi et surtout dans l'une de ses transes. Il ne s'arrêterait de peindre que   lorsqu'il n'aura plus de peinture. Il se sentait comme pousser des ailes. Quand il exerçait son art nul ne pouvait l'arrêter. Dans ses grands yeux violets brillait une vive lueur présente dans ses moments si particuliers où il se décroche du monde, ses moments intimes entre lui et l'Art, ces moments où il pense tout possible.

  Le petit avait laissé sur son chemin des éclaboussures, des éclats de couleurs. Il ne serait pas chose ardue de le retrouver, des traces de pas arcs-en ciel  suivaient ses moindres faits et gestes. Armés de pinceaux il traçait sur sa toile le fruit de son imagination. Les éclaboussures et tracés qui ornaient le mur ne formaient rien de particulier la plupart du temps. Ce n'étaient que des tâches de couleurs sans formes ou délimitation. La dedans, parmi cet amas de couleurs plus vives les unes que les autres, se trouvaient des arbres. Ils étaient grands et impressionnants, heureusement pour le blond qu'il avait pensé à se munir d'un escarbot. Ses livres de cours lui avaient permis de gagner de malheureux centimètres. Sur la pointe des pieds il essayait désespérément d'atteindre les hauteurs pour parfaire le feuillage.


Revenir en haut Aller en bas
Ada Lovelace
Âge : 17 ans
Club : Littérature
Animal : M. Puffin
Dortoir : Hans Christian Andersen

Devoirs en cours :
◊ Deux Nordiques dans un environnement hostile (Finlande)
Devoirs terminés :
◊『Je serai là ☆ Toujours pour toi』
◊ Halloween 2014 - Quand une malédiction s'invite à l'académie
◊ Prohibited meeting in the darkness of night
◊ April fool 2015 - Mochi's mission !
◊ Été 2015 - Un monde darwiniste
◊ Été 2015 - Amusez-vous ! Ordre du directeur ! (Autriche)
◊ Exploration souterraine
Relations :
Frère : Norvège
Cousins : Danemark, Suède, Finlande

○○ Angleterre, Malte
○ Estonie, Indonésie
● Belgique, Pays-Bas
●● Turquie
« La nation est construite sur la loi. »
avatar
Islande
MessageSujet: Re: Fresque dans l'Académie, feat.Island   Mer 29 Juin - 18:12

Fresque dans l'académie

« Un beau désordre est un effet de l'art. »

Nicolas Boileau
«
C'était une véritable apocalypse. Du sol au plafond, des éclaboussures de peinture bariolées se chevauchaient, s'entrelaçaient dans un désordre vif mais, semblait-il, dans une certaine mesure harmonieux. Le contraste avec l'ancienne apparence de l'entrée était on ne pouvait plus saisissant : les grandes portes ne donnaient non plus sur une sobre pièce soigneusement entretenue aux murs clairs, mais sur une incompréhensible explosion de couleurs. Seuls éléments intelligibles du décor, d'énormes arbres étalaient leur feuillage par-dessus l'amas bariolé. Le parquet clair, souillé de taches et de traces de pas, faisait peine à voir tant il semblait laid en comparaison du soin avec lequel les murs avaient été ornés. Seuls les casiers à chaussures avaient été préservés de la folie artistique de la jeune nation responsable de ce désastre – si l'on faisait abstraction des quelques gouttes de peinture qui avaient giclé jusqu'à eux.

Dressé de toute sa hauteur en haut d'un escabeau, le responsable de ce massacre lui-même finissait de détailler la partie supérieure du feuillage d'un arbre de la fresque impromptue. Figé sur le pas de la porte qui donnait sur l'entrée du bâtiment, Islande, les yeux écarquillés, bouche bée de surprise et d'horreur, riva – après l'avoir promené sur la scène de désolation qui les entourait – son regard sur l'uniforme que Kugelmugel avait taché sans se poser plus de questions. Il venait simplement échanger les chaussures de l'uniforme contre les siennes pour sortir faire une course en ville, et sur quoi tombait-il ?...

Le choc, la surprise, l'envie d'accuser France, qui s'était déjà illustré dans des exploits similaires avaient laissé place à un sentiment de lassitude mêlée de colère. Non mais pour qui se prenait-elle, exactement, cette moitié de nation, pour croire que l'on pouvait réaménager l'académie sans passer par l'habituelle paperasserie nécessitée par la directrice sadique ?!
Bien décidé à lui passer le savon qu'il méritait, et prenant à peine garde à ne pas salir ses chaussures en marchant sur la peinture encore fraiche qui jonchait le sol, Islande fila droit en direction de l'escabeau pour se planter, bras croisés, en contrebas du petit bonhomme.

- Je ne suis pas certain que l'administration soit au courant de ça, lâcha-t-il d'une voix qui ne souffrait aucune réplique.

Les sourcils froncés, un début de moue boudeuse sur les lèvres, la nation nordique était bien décidée à assumer son rôle de délégué. Même si cela passait par faire repeindre tout cela avec une brosse à dents. La brosse à dents de Kugelmugel, quitte à choisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Fresque dans l'Académie, feat.Island   Mer 3 Aoû - 19:33






Fresque dans l'Académie feat.Island


   Le désordre qu'il avait semé? Il lui était bien égal, seul l'Art lui importait. Il était à la recherche du beau, de la perfection, et comme on dit, après lui la tempête. Le reste du décor n'est que dommage collatéral. Atteignant finalement la cime des arbres, il entendit une voix familière. Il se retourna et vit son cher délégué qui n'avait pas l'air d'apprécier ses peintures. Il ne l'avait pas entendu arriver et ne s'en souciait pas. Quand il est dans ses phases d'inspiration il est dans sa bulle.Le regard las, il le fixe et l'écoute accompagné d'un long soupir. Il ne voulait pas l'entendre rabâcher des choses stupides, juste peindre.


-Je ne suis pas certain que l'administration soit au courant de ça


Il le fixa. Quelques secondes. Et haussa les épaules. Il ne voyait pas où était le problème, si l'administration n'est pas prévenue tant pis pour elle, ce n'était pas ça qui allait l'empêcher de laisser libre cours à son imagination.


-Excuser moi, mais je ne vois nullement où est le problème, dit-il d'un air aussi léthargique qu'à son habitude.


Il lui fit volte face et lorsque son pinceau allait toucher le mur coloré il se retourna vers le nordique. Il plongea les bouts de chacun de ses doigts dans le pot de peinture à ses pieds. Il regarda droit dans les yeux de son délégué tout aussi améthyste que les siens et approcha ses doigts du visage pâle. Il tira vivement sur ses joues de longues traces de peintures. Le petit blond a un sourire satisfait sur les lèvres. Oui, il vient de lui dessiner des moustaches de chat.
Ses yeux scintillaient de détermination, de nombreuses idées lui venait en tête. La "moitié de nation" s'apprêtait a lui en faire voir de toutes les couleurs, au sens propre du terme. La nation du Nord n'était pas au bout de ses surprises, la tête blonde de l'autrichien regorge d'idées farfelues.

Il sauta du tabouret, dans la peinture qui éclaboussa un peu le bas du pantalon d'Islande. Le petit releva la tête vers son aîné, prit l'une de ses mains dans les siennes, minuscules.


-Vous allez être mon modèle, dit-il d'un voix entraînante qui changeait de son habitude, ainsi que ma toile!


Toujours sans se soucier des dégâts causés, il tenta de le tirer en direction de la salle d'Art.


-Venez vous allez voir, et ne vous souciez plus de vos vêtements vous n'en aurait plus besoin pour l'instant!


Kugelmugel est pur, innocent, mais quelque peu trop...débordant.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur   http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fresque dans l'Académie, feat.Island   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fresque dans l'Académie, feat.Island
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bug ?
» Promenons-nous dans les bois 8D [FEAT COKINETTE CHÉRIE ♥]
» [JOUR QUATRIÈME] Le bleu est libre et pas que dans le ciel apparemment! (Feat Automate)
» Invocation dans la forêt [feat Hécate]
» Le futur tombeau d'un shinobi dans un lieu saint (feat. Kaiser Belzeth )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia World Academy :: Bac à sable :: Devoirs et discussions au café archivés-