Hetalia World Academy

«  Il n'y a point de génie sans un grain de folie. »
 
FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Jeu 31 Mar - 10:13


Révélation à la plage

22h30, le jeune Italien du Nord s'approcha de la fenêtre de son dortoir. Son chaton Figaro dans ses bras, il tenta d'ouvrir les volets et se pencha pour essayer de voir au mieux à travers la vitre. Malgré l'obscurité, il s'aperçue qu'il pleuvait beaucoup dehors, mais les nombreuses étoiles présentent dans le ciel présageaient une belle journée pour le lendemain. Italie croisa les doigts, pour le lendemain, il avait prévu d'inviter ses deux frères pour une journée à la plage en compagnie d'Allemagne, son nouveau petit ami. Cela leur permettrait de passer un bon moment ensemble et le jeune Italien pensait qu'avez cette belle journée, il pourrait enfin annoncer à ses frères sa nouvelle relation avec le Germanique. Une fête surprise en quelque sorte. Veneziano appréhendait beaucoup la réaction de Lovino, sachant que se dernier appréciait peu voir pas du tout Allemagne. Espérons qu'il comprenne.

Veneziano bailla et alla se coucher. Il avait pas mal de préparatifs à faire pour la journée suivante et se lever tôt n'était pas dans ses habitudes.

Le lendemain matin, vers 8h00, la jeune nation s'étira. Veneziano n'avait pas vraiment l'habitude de se lever très tôt, si bien que le réveil fut assez...difficile. Il se leva lentement, dérangeant au passage son petit chaton qui se mit à grogner puis parti se changer en mettant ces vêtements habituels par-dessus son maillot de bain. Une fois cela fait, il se rendit dans la cuisine à pas de loup afin de veiller à ne réveiller personne.
Bon, du jus d'orange, des bières, des sucreries, des gâteaux, normalement tout y était. L'Italien aurait bien aimé emmener de quoi faire de délicieuses pâtes, mais le lieu qu'il avait choisi ne s'y prêtait vraiment pas.

Au bout d'une heure environ et après avoir fini de piller tout le garde manger de la cuisine, il attrapa tout le reste du matériel, il prit son portable et rédigea un sms à son grand-frère Italie du sud :

''Ciao fratello, rejoins moi à la plage vers 11h30 per favore, c'est important je compte sur toi !
Ps: N'oublie pas ton maillot !''


Envoyer – Italie prit son courage à deux mains et envoya également un message à Allemagne, en espérant que celui-ci ne sera pas trop occupé aujourd'hui et qu'il accepterait de venir se détendre un peu. Il trouvait que son petit ami travaillait beaucoup trop, à la différence de lui qui devrait travailler beaucoup plus.

''Hallo, c'est Feliciano, tu accepterais de venir passer un peu de temps avec moi et mes frères à la plage ? On ne se voit pas beaucoup en ce moment et ça me rend triste, tu me manque. Gros baiser de ton petit Italien ~ Arrivederci''

Il soupira, pourvu qu'il accepte. Puis il alla frapper à la porte de son petit frère cette fois en espérant ne pas trop le déranger. Il adorait Seborga pour sa bonne humeur constante, pour cela il lui ressemblait et Italie pensait que contrairement à lui, lâche, il saurait réguler les tentions si la fête dégénérait.

« Seborga c'est Feliciano, tu es réveillé ? »



Dernière édition par North Italy le Dim 1 Mai - 21:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 1 Avr - 13:45

NORTH ITALY
SOUTH ITALY
GERMANY
Révélation à la plage
Le plus jeune des Vargas, le mal aimé bien souvent oublié avait passer sa journée à flâné en cours, ceci n'est pas spécialement bien, et Sebastian le sait mais il ne peut s'en empêcher. Il a un cruel et sérieux manque de concentration. Mais il mettait un point d'honneur à rendre ses devoirs en temps et en heure.

D'ailleurs ce soir là il faisait ses devoirs à la lumière de son téléphone afin de ne pas déranger ses autres colocataires, surtout que l'un d'eux était leur délégué, il devait avoir besoin de beaucoup de sommeil, surtout avec les élèves comme lui, en manque de sérieux.

C'est assez tard qu'il termina son devoir, ferma son stylo pour le ranger dans sa petite trousse qu'il rangea dans son sac. Éteignant la lumière de son téléphone il s’avachit sur la chaise dans un petit soupir silencieux. Il venait de terminer et en été heureux. Le lendemain était un jour de repos pour toute l'académie, il pourrait prendre autant de sieste qu'il le désire, tenter, une nouvelle fois de décrocher son rendez-vous galant avec sa belle demoiselle monégasque.

Mais s'était sans compter sur ce que préparait son frangin favoris ..

Le cadet Vargas somnola un bon moment sur sa chaise puis se redressa en se souvenant qu'il portait encore la chemise et le pantalon d'uniforme. Dans un grommellement, à mi chemin entre l'italien et l'anglais basique qu'il connaissait, il alla enfiler son pyjama, composé d'un tee-shirt blanc et d'un panta-court, qui lui sert plus de pantalon étant donné qu'il est trop grand. Se blottissant dans sa couverture il s'y enroula dedans avant de tomber dans les doux bras de Morphée.

Seborga s'endormait contre un arbre paisiblement à l'ombre. Prenant avec plaisir sa petite sieste il fut réveillé par un drôle de bruit, comme une petite chaîne qui se tapait à un autre objet métallique. Une petite voix fluette marmonnait.

- Je suis en retard !! Je suis en retard !

Sebastian s'éveilla et regarda la petite bête passer en sautillant, rapidement. Intrigué il décida de suivre l'animal jusqu'à un trou dans un autre arbre.

- Un terrier .. ?

Seborga posa sa main sur le bord du trou pour s'appuyer et éviter de tomber, mais il glissa sur la terre meuble et tomba la tête la première dans le trou.

- AAAAAHHHHHHHH !!

Arrivé en bas, l'italien se frotta la tête, il se redressa et se frotta les fesses.

- Aie ..

Il regarda autour de lui puis vit une table avec un clé et des biscuits ainsi qu'une petite bouteille. Curieux il s'en rapprocha, se saisit de la clé et chercha à ouvrir toutes les grandes portes qui se trouvaient dans cette pièce. Finalement la clé n'en ouvrait aucune de visible, car c'est celle qui était cachée derrière un petit rideau rouge que cette petite clé dorée ouvrait. Il ouvrit la porte mais il était trop grand pour la passé. Il retourna voir la table. Il prit la petite fiole contenant un liquide rose, une petite étiquette indiquait « Bere Me. »

- Bois moi .. hm .. mio fratello m'a apprit à ne pas boire ce que je ne connaissais pas .. mais là ..

Il haussa les épaule et bu d'une traite la fiole.

- Arf .. c'est amer .. ieuk ..

Il se mit à rétrécir pour finir sous ses vêtements. Il en sortit avec une nouvelle tenue, à sa taille, plus colorée. Seborga se précipita à la porte et la passa avec appréhension et curiosité. Une fleur se pencha sur lui et lui sourit. Sa voit était familière, il n'aurait su dire à qui cette voix lui faisait penser ..

Il dormait encore, mais plus enroulé comme la veille, le cadet Vargas dormait la jambe pendant dans le vide de son lit, la couverture à moitié sur lui et la main sur son ventre, comme cela, il ressemblait vraiment à son grand frère qui fit irruption dans la chambre après avoir toqué, l'italien n'avait pas entendu le petit bruit contre la porte. Ce fut la voix de son aîné qui le tira de son rêve plus qu'étrange.

« Seborga c'est Feliciano, tu es réveillé ? »

Il se redressa dans un petit bâillement, se frotta ses cheveux roux puis ses yeux pommes avant de retomber bien assis et de faire face à son frère.

''Fratello .. hm .. maintenant oui''

Un nouveau bâillement et un sourire angélique, encore endormi et plus que niais se dessina sur son jeune visage. Il s'étira grandement, presque sans un craquement de son dos, Sebastian poussa un petit soupir discret et descendit de son lit pour vraiment faire face à son frère.

''Ciao .. ~''


Dernière édition par Seborga le Jeu 14 Avr - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
James Watt
Âge : 24 ans
Animal : Angelica et Marco (tortues), Nino ( chat calico)
Dortoir : Frida Kahlo

Devoirs en cours : - Un piège efficace ne se fait jamais tout seul [ Ft Prusse]
Devoirs terminés : - Une île déserte ça n'a rien de paradisiaque ! (PV USA)
- Perdu en ville ( PV Grèce)
- Show me how to make himm say yes ! [ Ft Turquie]

Abandonnés

- Révélation à la plage [Feat North Italy, Seborga, Allemagne]

Relations : - North Italy, Serborga : Frères cadets
- Prusse : Petit ami
- Belgique BFF
- Colombie: Amie
- Malte: Cousine
- France : Ennemi n°1 .. à abattre !

avatar
South Italy
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Dim 3 Avr - 20:33

Révélation à la plage- ft Italie du Nord, Seborga, Allemagne -

Italie du Nord, Seborga

Allemagne



Lovino venait tout juste de terminer son travail à la boutique d'animaux. Il ne voulait pas trop se plaindre de son petit boulot, après tout, il lui permettait de gagner un peu d'argent et surtout de s'occuper l'esprit pour ne pas penser à certaines choses. Dans le même temps, il pouvait aussi garder un œil sur Marco et Angelica, ses deux tortues ainsi que sur Nino qu'il avait reçu comme cadeau de la part du grec.

Jetant un dernier regard à la boutique pour s'assurer de n'y avoir rien oublier, il s'étira, un peu content d'avoir sa journée de libre pour le lendemain. Et il comptait en profiter en faisant la grasse mâtiné.

Une grasse matinée qu'il aurait souhaité avoir sans y parvenir. En effet, il se réveilla à 8h50 à cause des miaulements de Nino apparemment affamé. Ni une, ni deux, le sud italien se releva de son lit.

Une sonnerie retentit et il ne lui fallu que quelques secondes pour reconnaître le son annonçant qu'un message venait d'arriver sur son téléphone portable. Attrapant l'objet, il vit que l’expéditeur n’était autre que Veneziano, un soupir s’échappa de ses lèvres avant qu'il ne se mette à lite le dit message.


''Ciao fratello, rejoins moi à la plage vers 11h30 per favore, c'est important je compte sur toi !
Ps: N'oublie pas ton maillot !''



Un sourcil s'arqua juste après la lecture. Une sortie à plage paraissait être une bonne idée mais pourquoi avait ce l'air si important voir presque urgent ? Il n'y avait aucune raison particulière. Ce n'était ni l'anniversaire, ni la fête de qui que se soit.

La mention du maillot de bain, lui précisait qu'ils allaient très certainement se baigner. Pas de problèmes à ce niveau là. Le hic résidait dans les personnes présentes.

Lovino n'était né de la dernière pluie et il se doutait bien qu'il n'allait pas s'agir que d'un déjeuner entre lui et Italie du nord. Il y aurait probablement leur jeune frère Seborga. Mais qui d'autres ? Belbel avec ses frères ? Pas de soucies, il adorait la belge et il pouvait réussir à s’entendre avec Luxembourg et Pays-Bas. Prusse ? Ça pouvait passer. Allemagne ? Hors de question que ce macho décérébré reste à moins de 50 mètres de lui et du reste de sa famille ! Chine ? Non, il n'avait pas trop envie de devoir faire face à un asiatique violent et dramaqueen de première. Espagne ? Alors là, ça risquait d'être assez tendu comme ambiance entre eux. Le sud italien secoua la tête pour se retirer toutes ses suppositions de son esprit, il découvrira assez tôt qui d'autres avaient été invités et il avisera à ce moment là.

Après avoir passé un quart d'heure pour s'habiller ainsi que de remettre quelques croquettes dans le bol du félin, Lovino répondit à son frère.

" Ciao ! Bon ok j'y s'rais vu qu'j'ai pas vraiment l'choix on dirait ! Juste ... tu penses à ramener la bouffe ! "

Certes, il allait bien apporter certaines choses à grignoter pour le déjeuner mais il espérait ne pas être le seul à faire cet effort.

Une dizaine de minutes plus tard, Lovino sorti direction la ville avec un sac contenant ses affaires de rechange, son maillot sans oublier un peu d'argent, juste de quoi acheter quelques fruits et légumes pour le déjeuner. Et surtout, prendre plein de tomates, au moins suffisamment pour qu'il puisse avoir sa ration quotidienne. Tout en se promenant, il marmonna à lui-même.

" Fait chier n'empêche d'même pas prévenir avant "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Mer 13 Avr - 20:06

Encore une phrase sur le papier… et l’allemand parvint finalement à la fin de la rédaction d’un devoir qui lui avait pris une bonne partie de la soirée. En soupirant, il laissa tomber son stylo sur la table de la salle d’étude et s’étira sur sa chaise. Tout était terminé pour la rentrée, du moins lui semblait-il. Il pourrait passer ses derniers jours de vacances tranquillement avec ses amis, son frère ou même son petit ami, Italie. Penser que lui et l’italien s’était officiellement mis ensemble lui procurait toujours une sensation agréable et pourtant singulière au ventre, comme des battements de papillons. Il lui faudrait encore un peu de temps pour y être vraiment adapté. D’ailleurs, en y repensant, peu de personnes savaient pour eux, au final ? Japon était au courant, France aussi – pour avoir embrassé Italie devant lui de la façon la plus… passionné possible, ce qui a ensuite conduit à un moment très intime entre les deux tourtereaux – BREF ! Il y avait aussi Monaco et Belgique puisqu’elles les avaient pris en flagrant délit… et c’était tout. Prusse lui-même n’en savait rien. Mais une fois qu’il serait mis au courant – certainement par France, vu que ces deux-là sont inséparables – il ne le lâcherait plus avec cette histoire.

Allemagne referma son cahier et se leva, pour ensuite laisser ses pieds le guider vers son dortoir. Il était épuisé, et il n’avait envie que d’une chose : une bonne nuit de sommeil. Demain, il essayerait de passer du temps avec Italie – le pauvre devait sans doute se languir de lui – mais pour l’instant, il voulait juste dormir, rien d’autre. Alors, lorsqu’il atteint sa chambre, il posa simplement ses affaires sur le bureau partager entre les camarades de chambre, se déshabilla pour finir en boxer et s’enfila sous son lit. A peine eu-t-il posé sa tête sur l’oreiller qu’il s’endormit.

L’allemand se réveilla de bonne heure, comme à son habitude. Même pendant les vacances, c’est quelque chose qui ne changeait pas. A 8h donc, il se leva de son lit, s’étira, et s’habilla avec des vêtements plus décontractés que son uniforme de cours. Il faisait beau, d’après ce que le ciel bleu et le soleil scintillait laissaient supposés. Il pourrait sans doute aller faire un footing en ville avant le déjeuner. Il eut à peine le temps de finir cette pensée que son portable se mit à vibrer. Il le sorti de sa poche pour lire le message qu’Italie venait de lui envoyer.

« Hallo, c'est Feliciano, tu accepterais de venir passer un peu de temps avec moi et mes frères à la plage ? On ne se voit pas beaucoup en ce moment et ça me rend triste, tu me manque. Gros baiser de ton petit Italien ~ Arrivederci »

Le petit mot allemand au début fit sourire le grand blond. Depuis qu’ils sortaient ensemble, les deux tourtereaux avaient appris quelques mots dans la langue de leur compagnon. C’était gentil de la part du latin de faire ce genre d’effort juste pour lui. Cependant, à mesure que ses yeux glacés parcoururent le message, les sourcils d’Allemagne se froncèrent. Il voulait qu’il vienne à la plage pour passer du temps non pas seulement avec lui, mais avec ses frères ?

Ce n’était pas le fait qu’ils ne seraient pas ensemble en privée qui le dérangeait – Allemagne était peut-être maladroit en ce qui concernait ses relations avec les autres, mais certainement pas associable – mais plutôt le fait que l’un des deux frères, Lovino, semblait le détester de tout son être, même si l’allemand n’en voyait pas la raison. C’était un idiot fait d’aucun muscle, qui lui jetait des menaces à la figure mais ne les mettait jamais en action – ou échouait dans ses plans –, il n’en avait rien à craindre, cependant s’il pouvait l’éviter il le faisait. Lovino était du genre irritable quand il s’y mettait. Pour cette raison, Allemagne aurait bien voulut décliner l’invitation, mais il s’agissait d’Italie et il n’avait pas envie de le décevoir. Avec un soupir un peu agacé, il tapa le message suivant :

« Très bien, je vous attends là-bas, même si je ne pense pas que ce soit une bonne idée que ton grand frère et moi, nous nous trouvions au même endroit. Bisous. »

Il envoya le message et se tourna vers son sac. Il le vida de toute éventuelle affaire scolaire qui serait restée à l’intérieur et y mis un maillot de bain – il ne savait pas si ils se baigneraient, étant donné que malgré la météo ensoleillée, l’eau à cette saison était encore fraiche –, une bouteille d’eau, ses lunettes au cas où, son portable, un peu d’argent de poche et les laisses de ses chiens. En effet, Blackie, Berlitz et Aster, ses compagnons adorés, étaient en pension en ville, puisqu’ils étaient trop gros pour rester à l’intérieur même de l’académie. Heureusement, c’était gratuit pour lui puisqu’il était étudiant et que c’était l’établissement qui se chargeait de la facture, pourvu que l’allemand prenne soin de ses animaux. Il profiterait de cette sortie pour les emmener se promener sur la plage : ils avaient certainement bien besoin de se dégourdir les pattes.

Au final, après avoir rempli son sac et être sorti de l’académie, il ne lui fallut qu’une petite demi-heure pour atteindre la ville à pied. Il lui fallut ensuite une dizaine de minute, à zigzaguer dans différentes rues, pour atteindre la pension animalière. C’était un bâtiment plutôt large, proposant d’abriter toutes sortes d’animaux, avec une grande cours à l’arrière. Allemagne entra à l’intérieur, salua les gérants de la pension, et demanda à reprendre ses trois chiens pour la journée. L’un d’entre eux disparu derrière une porte, et après cinq minutes d’attente, il revint, suivit de trois chiens : Blackie, le berger allemand, Berlitz, le doberman, et Aster, le golden retriever. Quand ils repérèrent leur maître, ils lui sautèrent tout de suite dessus pour le lécher et lui faire la fête. Malgré sa résistance et ses muscles, l’allemand tomba par terre et ne put empêcher ses chiens de le mouiller de leur bave. Même si ça le répugnait, leur comportement amical l’amusait et il se mit à rire, chose plutôt rare venant de lui.

« Ja, ja, vous m’avez manqué aussi ! Aller, ça suffit, tout doux… »

Il lui fallut une dizaine de minute pour rétablir l’ordre. Il passa une laisse à chacun de ses chiens, vérifia que c’était solide, et d’un petit sifflement il leur indiqua qu’ils pouvaient partir. Sans hésiter, les trois chiens se dirigèrent vers la sortie, suivit d’Allemagne qui tenait fermement les laisses. Heureusement pour lui, il était assez fort pour ne pas se faire traîner par les trois gros canins. Ils prirent la direction de la plage avec entrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Dim 1 Mai - 21:30


Révélation à la plage

Italie était entré dans la chambre de son petit frère avant même d'avoir eu une réponse et l'avait retrouvé endormi sur son lit, adorable. Feliciano adorait passer du temps avec lui. Ils avaient à peu près le même humour, le même caractère et partageaient beaucoup de choses ensembles. Seborga était une des rares personnes à vraiment savoir pour sa relation avec le germanique, même si et heureusement pour Italie du Nord, certaines choses étaient toujours secrètes. Il se demanda si son petit-frère avait avancé lui, dans sa relation avec Monaco, bien de France refuse catégoriquement de les voir ensemble.

''Fratello .. hm .. maintenant oui''

Lorsqu'il se leva, Italie le prit dans ses bras. C'était sa façon de dire bonjour, même si beaucoup de personnes n'appréciaient pas vraiment cette façon de faire.

'' Ciao ~ désolé de t'avoir réveillé aussitôt, j'aimerais que tu viennes passer la journée avec moi, Lovino et Allemagne à la plage, pour passer du temps ensemble et...j'aimerais que tu m'aides, je souhaiterais annoncer ma relation avec Allemagne à notre grand-frère...''

Italie grimaça un peu, cela n'était pas gagné d'avance.

''Si tu es d'accord, je te laisse te préparer, je viens te chercher tout à l'heure. J'ai encore quelques trucs à préparer avant. Ciao ciao~''

Il offrit une dernière étreinte à son petit frère et repartit aussi vite qu'il était venu. Au moment où il se rendait dans sa chambre, son portable sonna. Il venait de recevoir les deux réponses en même temps. Ils sont vraiment synchronisés ! Cela fit sourire le jeune Italien qui s'empressa de les lire.

" Ciao ! Bon ok j'y s'rais vu qu'j'ai pas vraiment l'choix on dirait ! Juste ... tu penses à ramener la bouffe ! " 

« Très bien, je vous attends là-bas, même si je ne pense pas que ce soit une bonne idée que ton grand frère et moi, nous nous trouvions au même endroit. Bisous. »


Feliciano était vraiment content, tout ce passait comme prévu. Il était évident qu'il emmenait de quoi manger, il n'était pas italien pour rien ! Feliciano avait aussi pensé à la boisson, il se dit qu'un peu d'alcool pourrait peut être apaiser les tensions. Car comme vient de lui faire remarquer son petit ami, mettre Lovino et Allemagne dans le même lieu n'était pas la meilleur idée qui soit. Mais il devait le faire, c'était important pour lui et il ne voulait pas cacher la vérité plus longtemps à son grand-frère,...surtout après ce qui s'était passé.
Il soupira puis finit ses derniers préparatifs, ballon, parasol, boisson, nourriture, c'est bon ! Dans sa chambre, il retrouva son chaton figaro et lui fit quelques caresse, puis le prit avec lui. Le jeune Italien avait beaucoup de mal à ce séparer de son chaton, déjà qu'il ne pouvait pas l'emmener avec lui en cours. Et puis il pourrait s'amuser un peu à la plage, il n'y avait pas de danger.
Il retourna voir si Seborga était près, il ne pourrait jamais emporter tout cela tout seul.

''Et voilà, on peut partir direction la plage ~''

Quand ils arrivèrent à la plage, il n'y avait encore personne. Feliciano commença dons à installer les serviettes de plage et autre. Figaro s'amusait comme un fou avec le sable.

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Dim 19 Juin - 19:58

NORTH ITALY
SOUTH ITALY
GERMANY
Révélation à la plage

Le cadet se laissa câliner sans aucun problème et décrocha même un léger sourire niais. Se faire câliner de bon matin par son fratello favoris ne le dérangeait nullement. Il se défit de l'étreinte de son aîné pour écouter ce qu'il avait à lui dire. Ceci devait être très important pour qu'il vienne le cueillir dans son lit de si bon matin.

« Ciao ~ désolé de t'avoir réveillé aussitôt, j'aimerais que tu viennes passer la journée avec moi, Lovino et Allemagne à la plage, pour passer du temps ensemble et...j'aimerais que tu m'aides, je souhaiterais annoncer ma relation avec Allemagne à notre grand-frère...  »

Passer la journée avec ses frangins ? Une merveilleuse idée qui fit sourire de plus belle le plus grand des italiens bien que ce fut le plus jeune. L'aider à annoncer son amour pour le grand blond à Romano ? Aucun problème si ce n'est .. il fut coupé dans ses pensées qui commencèrent à se rassembler par un dernier câlin de son frère.

« Si tu es d'accord, je te laisse te préparer, je viens te chercher tout à l'heure. J'ai encore quelques trucs à préparer avant. Ciao ciao~ »

Il le regarda partir. Son regard encore légèrement endormi et dans le vague. L'y aider ne le dérangeait pas du tout.

''Ta relation .. ?''

Sa relation .. ? Sa relation !? Il venait tout juste de percuter. Il grimaça. Comment son grand frère, son modèle pouvait-il être amoureux d'un homme ? Il chassa cette idée de sa tête en la secouant frénétiquement. Il ne devait pas juger son frère. L'amour c'est quelque chose que l'on ne contrôle pas. Il prépara son sac, son maillot de bain et sa crème solaire afin de ne pas attraper de trop violent coups de soleil. Sebastian venait tout juste de terminer de se préparer, chapeau de paille sur la tête, mèche sortante que son frère déboula dans la pièce. Avec des sacs.

« Et voilà, on peut partir direction la plage ~ »

Il sursauta et l'aida à porter des sacs jusqu'à la plage. Le brun mit sa main en visière pour voir l'étendue d'eau azure et posa les sacs avant de soupirer d'aise et de rire légèrement.

''Une bonne journée en perspective !!''

Seborga avait décider de ne pas faire la remarque à Feliciano quand à sa relation qu'il venait tout juste de lui apprendre en pensant qu'il était déjà au courant. Il sortit sa serviette de plage et regarda le petit chat qui s'amusait déjà comme un petit fou. Il gonfla les joues.

''Ils ont intérêt à être à l'heure ! Et le blond à la hauteur de toi Fratello ! Je le surveillerai !''

Il rit de plus belle, puisque cela lui paraissait stupide de surveiller le copain de son grand frère. En effet ils étaient bien assez grands pour se surveiller entre eux deux mais il y veillerait discrètement comme un ninja. Bonheur de son frère avant tout !
Revenir en haut Aller en bas
James Watt
Âge : 24 ans
Animal : Angelica et Marco (tortues), Nino ( chat calico)
Dortoir : Frida Kahlo

Devoirs en cours : - Un piège efficace ne se fait jamais tout seul [ Ft Prusse]
Devoirs terminés : - Une île déserte ça n'a rien de paradisiaque ! (PV USA)
- Perdu en ville ( PV Grèce)
- Show me how to make himm say yes ! [ Ft Turquie]

Abandonnés

- Révélation à la plage [Feat North Italy, Seborga, Allemagne]

Relations : - North Italy, Serborga : Frères cadets
- Prusse : Petit ami
- Belgique BFF
- Colombie: Amie
- Malte: Cousine
- France : Ennemi n°1 .. à abattre !

avatar
South Italy
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 24 Juin - 21:38

Révélation à la plage- ft Italie du Nord, Seborga, Allemagne -

Italie du Nord, Seborga

Allemagne



Prenant une pause, l’aîné des italiens remit son sac sur son épaule avant de se remettre en marche vers l'épicerie de la ville. non pas que ce fut la seule, mais celle qu'il préférait.

Les boutiques commençaient tout juste à s'ouvrir alors que les gens se mettaient à sortir pour flâner dans les rues. Un peu comme l'italien. Ce dernier acheta évidement pleins de tomates, des fraises, des cerises,des poivrons et quelques radis. Ses courses terminées, il sorti du magasin en rangeant celles-ci dans son sac avec précaution. cela serait un comble d'arriver avec des aliments aplatis comme des crêpes.

Regardant l'heure, il vit qu'il avait le temps pour faire un détour par le magasin d'animaux où il travaille histoire de s'assurer qu'il n'y avait aucun problème. Après une rapide inspection, Lovino vit qu'il n'y avait effectivement aucun problème, si ce n'est qu'il n'y avait pas assez d'eau pour les oiseaux, rien de bien dramatique. Cela le rassura et lui permit d'avoir la conscience tranquille.Il rajouta un peu d'eau avant de sortir de la boutique.

Vérifiant qu'il n'avait rien oublier, il se remit en route vers la plage où il avait rendez-vous avec son petit frère et d'autres.  

Une boule apparu dans son ventre comme pour le prévenir d'un mauvais, d'un très mauvais pressentiment. Il secoua la tête dans le but d'essayer de ne plus y penser avant de reprendre son portable. Pas de nouveaux messages. Par contre l’horloge indiquait qu'il ne lui restait que peu de temps avant le rendez-vous.

"'Tain faut que j'me grouille !  "

Et c'est ce qu'il fit. Enfin jusqu'à ce qu'il croise une jolie fille  sur le chemin. Se retournant, il la suivit en espérant pouvoir discuter, pour ne pas dire flirter, avec elle.

" Ciao ragazza ! "

Le tout dit avec un sourire charmeur 100% italien. Cela semblait marcher puisqu'elle lui répondit sans la moindre once d'amertume de sa part. Une victoire pour le latin qui n’hésita pas à draguer plus ou moins ouvertement la demoiselle. Après une vingtaine de minutes à discuter et même à rire avec elle, il la quitta non sans avoir pris son numéro de téléphone.

Il reprit la route vers la plage pour finir par y arriver à l'heure. À l'heure avec peu de retard, il ne faut pas exagérer non plus. Reprenant son souffle, Lovino observa les alentours à la recherche de son frère. Ah c'est bon, il venait de repérer une ... pardon deux mèches très familières. S'avançant vers eux il remarqua aussi le chat de Feli, Figaro, en train de jouer. Pour sa part, il n'avait pas voulu prendre Nino avec lui, ne serait ce que pour éviter qu'il ne soit tenter de s'échapper vers la boucherie devant laquelle il était passé.

Une fois arrivé à leur hauteur, il lâcha juste après de les avoir saluer

" C'est bon on est tous là ou y a encore des gens à devoir attendre merde ?!  "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Mar 28 Juin - 12:18

Les trois chiens de l’allemand prenaient joyeusement la tête de la marche, s’arrêtant quelque fois pour faire leurs besoins contre un poteau ou dans l’herbe. Evidemment, Allemagne devait nettoyer derrière par respect pour les autres promeneurs et pour la propreté de la ville. Pendant un instant, il crut qu’il serait en retard au rendez-vous. Une partie de lui ne le voulait absolument pas, la pensée de poser un lapin à son petit ami lui étant insupportable. Mais en même temps, il se souvint que son aîné serait là aussi. Le rendez-vous ne serait pas aussi paisible qu’il l’aurait souhaité si Romano était présent. Mais qu’avait donc pensé Italie en voulant les regrouper au même endroit ?

Plongé dans ses pensées, il ne remarqua pas tout de suite que lui et ses trois compagnons à quatre pattes venaient d’atteindre les premiers grains de sables de la plage. Il regarda l’heure sur son portable, et constata qu’il était 11h30. L’italien avait sans doute prévu de pique-niquer avec lui et sa famille. Si c’était le cas, alors il n’était pas en retard pour le déjeuner. Il ne restait plus qu’à les trouver. Tout en continuer de marcher, il scanna la zone avec ses yeux bleus. Ses chiens continuaient de le guider en avant, non sans renifler avec curiosité le sable doré sous leurs pattes. Ils n’étaient pas habitués à un tel environnement, même s’ils vivaient à Himachi depuis déjà un petit bout de temps.

Il finit par les trouver très vite. En effet, comment ne pas entendre un italien qui parle ? Avec leur ton exagérément fort et leur accent, impossible d’y faire abstraction. Lui et ses canidés se dirigèrent donc vers la voix qui venait de s’élever. Il n’y avait aucun doute : c’était l’aîné des trois Vargas.

« C'est bon on est tous là ou y a encore des gens à devoir attendre merde ?! »

A la fois curieux et contents de voir d’autres personnes, ses trois chiens accélèrent le pas, obligeant leur maître à prendre le même rythme qu’eux. Il arriva juste derrière l’italien du Sud.

« Ja, il y a encore moi. »

Tandis qu’il attendait une réaction de la part des trois frères, Aster se concentra sur Italie en remuant frénétiquement la queue, attendant gentiment d’être salué, tandis que Blackie renifla le pantalon de Seborga pour enregistrer son odeur. Berlitz, pour sa part, se positionna devant Romano et l’observa curieusement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Mar 12 Juil - 14:23



Révélation à la plage

Feat Seborga, South Italy, Allemagne

Oui une merveilleuse journée !! pensa l'Italien, la mer était très bleue, calme et donnait vraiment envie de s'y baigner. Feliciano se tourna vers Seborga étonné.

''Ils ont intérêt à être à l'heure ! Et le blond à la hauteur de toi Fratello ! Je le surveillerai !''

"Je leur ai dit de nous retrouver à 11h30, il le reste cinq minutes...bien sûr qui sera à la hauteur, c'est mon petit ami après tout !! Je ne choisis pas n'importe qui et puis Allemagne n'est pas du genre à être en retard, il est gentil, sérieux, grand et fort..."

Continue de le décrire de la façon la plus positive possible. Feliciano a vraiment confiance en lui et sait parfaitement qu'il ne le décevra pas. Il trouvait mignon que son petit-frère veuille le protéger à sa manière. Il lui sourit tendrement et se remit au travail, plus que motivé pour une fois.

L'italien du Nord était donc tranquillement en train d'ouvrir les parasols pour qu'ils restent à l'abri du soleil le temps de manger quand il entendit son grand-frère arriver dans son dos. Il se tourna d'un seul coup, son habituel sourire aux lèvres en lui faisant de grands signes pas du tout discrets.

" C'est bon on est tous là ou y a encore des gens à devoir attendre merde ?! "

"Ciao ciao Fratello !!! euh non il manqu..."

L'Italien du Nord s'apprêtait à sauter dans les bras de son frère quand un chien arriva près de lui pour se frotter à ses jambes.
Surprit, il se baissa et caressa la tête du canidé avant de le reconnaître au moment où les deux autres passèrent près de lui. Figaro recula de deux bons mètres, le dos courbé et les poils dressés, méfiant.

"Ja, il y a encore moi."

Feliciano n'avait pas entendu tout de suite arriver son grand blond préféré. Son sourire s'élargit encore plus et il oublia tout ce qui se passait autour de lui.

Italie se redressa et couru se jeter dans les bras d'Allemagne instinctivement, les joues rouges. Se rappelant de justesse la présence de ses deux frères, il se retint de l'embrasser, même s'il en mourrait d'envie. Chaque chose en son temps. Il lui prit la main et l'emmena plus près des deux autres

"on est tous là maintenant !"
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 29 Juil - 12:52

NORTH ITALY
SOUTH ITALY
GERMANY
Révélation à la plage

« Je leur ai dit de nous retrouver à 11h30, il le reste cinq minutes...bien sûr qui sera à la hauteur, c'est mon petit ami après tout !! Je ne choisis pas n'importe qui et puis Allemagne n'est pas du genre à être en retard, il est gentil, sérieux, grand et fort...»

Le cadet italien aurait volontiers répliquer à son frère mais le temps qu'il cherche ses mots, qu'il tente d'arrêter de sourire bêtement face au bonheur que dégageait Feliciano et qu'il prononce enfin sa phrase leur aîné ronchon fit son apparition. Et Seborga ne se priva pas de faire les mêmes grands gestes joyeux à ce dernier bien qu'il ai une large préférence pour l'amoureux du blond au grand cœur.

« C'est bon on est tous là ou y a encore des gens à devoir attendre merde ?! »

Le cadet Vargas poussa un faible soupir. Toujours le même, c'est pour cela qu'il avait du mal à s'entendre avec Lovino. Il était constamment entrain de râler, d'insulter ou de crier mais c'était comme cela et il devait faire avec, il avait apprit à faire avec. L'attention du plus jeune méditerranéen s'arrêta sur l'animal qui venait en courant vers eux. Il ne l'avait jamais vu et il attisait sa curiosité. Une fois qu'il eut finit de se frotter à la jambe de son frère, le cadet « social butterfly » se rapprocha de l'animal et lui tendit sa main pour qu'il l'approche sans grand risque. Un peu intimidé par l'animal il souriait niaisement face à ce dernier pour lui montrer qu'il ne lui ferai pas de mal.

« Ja, il y a encore moi. »

Ce ton sec fit sursauter le cadet qui se mit au garde-à-vous sans vraiment réfléchir, les genoux légèrement tremblant. Il ne disait rien ne sachant pas quoi dire ni quoi faire. Cependant il se calma lorsqu'il vit Feliciano se jeter dans les bras du blond dont il n'avait toujours pas retenu le nom.

« on est tous là maintenant ! .»

Il se détendit un peu et sourit en lâchant un soupir de soulagement. L'italien se frotta la nuque et se rapprocha du couple et tendit sa main avec franchise mais dans un geste qui traduisait légèrement son appréhension et sa timidité envers l'allemand.

''Ciao ~! Moi c'est Sebastian le petit frère de Feliciano !''

Il commença vraiment se détendre. Après tout si le cœur de son frère fleur bleu avait choisit le blond c'est qu'il devait être sympathique derrière son air sérieux et renfermé. Seborga lui décrocha un sourire semblable à ceux d'Italie en fermant les yeux et les épaules hautes.
Revenir en haut Aller en bas
James Watt
Âge : 24 ans
Animal : Angelica et Marco (tortues), Nino ( chat calico)
Dortoir : Frida Kahlo

Devoirs en cours : - Un piège efficace ne se fait jamais tout seul [ Ft Prusse]
Devoirs terminés : - Une île déserte ça n'a rien de paradisiaque ! (PV USA)
- Perdu en ville ( PV Grèce)
- Show me how to make himm say yes ! [ Ft Turquie]

Abandonnés

- Révélation à la plage [Feat North Italy, Seborga, Allemagne]

Relations : - North Italy, Serborga : Frères cadets
- Prusse : Petit ami
- Belgique BFF
- Colombie: Amie
- Malte: Cousine
- France : Ennemi n°1 .. à abattre !

avatar
South Italy
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Mer 3 Aoû - 20:14

Révélation à la plage- ft Italie du Nord, Seborga, Allemagne -

Italie du Nord, Seborga

Allemagne



L’aîné de la famille Vargas continua d'observer ses cadets, le sourcil arqué en attendant de savoir ce qu'il en était.

"Ciao ciao Fratello !!! euh non il manqu..."

Ah il manquerait encore au moins une personne, il ne lui restait plus qu'à découvrir qui. Soudain, une voix retenti derrière lui. Une voix qu'il n'espérait pas entendre aujourd'hui.

"Ja, il y a encore moi."

Il se retourna avec l'espoir de s'être trompé et … Oh génial il fallait que l'allemand soit de la partie ! Tout ceci commençait à sentir le guet apens à plein nez. Son instinct lui dit de faire un pas en avant, ce qu'il fit. Le sud italien passerait bien son chemin, mais il était hors de question qu'il fasse volte face face au germanique. Il ne lui fera pas ce plaisir. Un grognement s'échappa de ses lèvres avant de remarquer la présence des canins. Surtout celui qui se trouvait juste devant lui. Il fut tiré de son observation quand d'un coup la réponse de son cadet à sa question vint.  


"On est tous là maintenant !"

Temps mort ! Il n'y avait personne d'autres en plus des quatre ? C'était une blague ?! Ça ne pouvait être que ça, ils n'auraient pas osé autrement !

Il fusilla ses frères du regard en cherchant lequel des deux était le responsable. Seb ? Possible, mais il aurait probablement invité plus de monde. Feli ? C'était beaucoup plus probable ! Dans ce cas, qu'est-ce qu'il lui était passé par la tête. À ce rythme autant mettre Russie et Etats-Unis seuls dans une pièce. Donc une idée absolument stupide.

Pour ne rien arranger, Seborga se présenta à l’allemand comme si de rien n'était. Ce fut le comble pour Lovino qui lâcha un grognement avant de devoir reporter son attention sur le chien qui semblait l'observer. Il lui lança un regard l'air de dire "qu'est c'que t'as à m'regarder merde ?! ". Il n'avait absolument rien contre les chiens, bien qu'il préférait les chats, mais bon il en avait l'habitude, après tout il travaillait dans une animalerie avec une grande diversité d’animaux en tout genre.

Dans un marmonnement, l’aîné fit entendre son opinion sur un ton assez venimeux.


" Faut vraiment qu'il reste avec nous le bouffeur de patates ?! Parce que j'vois pas s'qu'il vient foutre ici merde ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 5 Aoû - 19:31

A peine eu-t-il le temps de faire remarquer sa présence qu’Italie se jeta à son coup, manquant presque de le faire basculer en arrière. Il lui frictionna le dos affectueusement, mais étrangement, l’italien ne se mit pas sur la pointe des pieds pour essayer de lui arracher un baiser, comme à son habitude depuis qu’ils sortaient ensemble. A la place, l’italien lui prit la main.

« On est tous là maintenant ! »

Aster revint aux côtés d’Allemagne, tout comme Berlitz. Mais Blackie, lui, continua de regarder Romano avec curiosité, ce qui semblait énerver ce dernier. Intérieurement, Allemagne rit. Bon chien.

Le plus jeune des trois Vargas, dont il ne connaissait d’ailleurs pas le nom humain, s’approcha de lui avec nervosité. Ah, c’est vrai, à chaque fois qu’on rencontrait l’allemand, il intimidait sans vraiment le vouloir ses interlocuteurs. Mais Seborga réussit à tendre la main vers lui, non sans trembler légèrement.

« Ciao ~ ! Moi c’est Sebastian, le petit frère de Feliciano ! »

Hé, pas mal. Pour quelqu’un qui se méfiait de lui, celui-là avait quand même du cran. Essayant d’afficher un air amical, Allemagne tendit sa propre main, ferme et solide, et serra celle de Seborga, plus petite et svelte.

« Enchanté, Sebastian. Ich bin Ludwig. »

Il assuma que le jeune italien s’était un peu relaxé après cette simple présentation. En tout cas, il l’espérait. Qu’on respecte l’allemand pour son autorité était une chose, mais qu’on ait peur de lui pour quelque raison que ce soit en était une autre, et très franchement, il en avait assez d’inspirer l’inquiétude chez les gens. Bien sûr, ça devait être dû au physique : grand, musclé, les yeux bleus glacés, les cheveux coiffés en arrière comme à l’école militaire… et puis la grimace qu’il formait à chaque fois qu’il forçait un sourire. Impossible d’avoir l’air naturellement content sans que cela soit… et bien, naturel.

Il fut immédiatement sorti de ses pensées lorsque l’aîné des trois cracha finalement son venin – et il devinait déjà que ce n’était que les premières gouttes d’un long flot de phrases hostiles à son égard.

« Faut vraiment qu'il reste avec nous le bouffeur de patates ?! Parce que j'vois pas s'qu'il vient foutre ici merde ! »

Il ne prit même pas la peine de l’insulté en retour : ce sera s’abaisser à son niveau. De toute façon, il n’avait rien à craindre d’un gringalet pareil. Une pichenette et il serait déjà par terre. Même Italie était beaucoup plus résistant que ça – il avait quand même entendu dire qu’une fois, il s’était battu contre Turquie et avait gagné. Lui, la joie, l’innocence et la faiblesse pure ! Une partie de lui était fière, l’autre complètement confuse et se demandant si ce n’était pas des salades.

Enfin bref. Allemagne se tourna vers son petit ami :

« C’est une très bonne question, ça. Qu’est-ce qu’on fait ici, au juste ? »

Par-là, il demandait plutôt pourquoi réunir les deux ennemis dans un même endroit si Italie savait qu’ils ne se supportaient pas. Passer du bon temps avec la famille et le petit ami n’était pas suffisant : il devait y avoir autre chose, plus importante. Il sentait qu’il savait déjà la réponse…
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 12 Aoû - 22:19



Révélation à la plage

Feat Seborga, South Italy, Allemagne

Feliciano eut un grand sourire en voyant son petit frère se présenter. Il était fier de lui. Au moins lui ne le jugeait pas, il voyait en lui une aide précieuse, un véritable soutient. Pour Lovino, cela allait être beaucoup, mais alors beaucoup plus dur. Italie secoua la tête non, il devait faire confiance à son grand-frère, tout allait bien se passer, il l'accepterait aussi et tout se passera pour le mieux. Il le fallait !

Le nordiste était encore dans la lune comme à son habitude, mais il revint bien vite en voyant tous ses visages tournés vers lui, attendant une explication face à la situation.

« Faut vraiment qu'il reste avec nous le bouffeur de patates ?! Parce que j'vois pas s'qu'il vient foutre ici merde ! »

« C'est une très bonne question, ça. Qu'est-ce qu'on fait ici, au juste ? »

Italie serra un peu plus fort la main du blond, le cœur battant. Il ravala sa salive et essaya de croiser le regard de Seborga qui lui avait promit de l'aider. Il prit son courage à deux mains et commença doucement. Autant ne pas tout révéler tout de suite, sinon ce n'est pas drôle. Ce serait trop d'information d'un coup, surtout pour Lovino. Il prit son sourire habituel pour détendre l'atmosphère et cacher le fait qu'actuellement il était vraiment stressé, mais le Germanique devait sûrement le sentir à travers leur poignée de main.

Je...voulais déjà passer un agréable moment avec des personnes chères à mon cœur, vous mes frères et Allemagne mon...

Essaye de trouver ses mots...non c'est trop dur à dire pour le moment. Prend une grande inspiration

- Il fait super beau et chaud aujourd'hui, j'ai apporté de quoi boire et manger, pourquoi ne pas en profiter hein ?

Lâche la main d'Allemagne pour courir se mettre sous les parasols avant d'attendre la moindre réponse de leur part. On aurait presque pu dire qu'il fuyait ses responsabilités. Non, Feliciano n'était pas comme ça...Comment ? A si en fait, il fuyait encore comme à son habitude, même si c'était lui qui avait organisé tout cela. Il fallait qu'il se reprenne. Ce n'est que ses frères et son petit ami, il ne craint rien !

Il sort tout ce qu'il a préparé à manger et la boisson, puis les attends. Il peut le faire, il peut le faire...

- Lovino, j'ai...quelque chose d'important à te dire....
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Ven 26 Aoû - 23:00

NORTH ITALY
SOUTH ITALY
GERMANY
Révélation à la plage

Seborga était en effet plus détendu suit aux présentations, bien que sa petite main frêle de mangeur de pâtes en eut prit un coup, la force de l'allemand, il la prit de plein fouet dans sa main squelettique et agita ses doigts pour voir s'ils étaient encore en vie après que le blond lui ai enfin lâché sa main. Il est vrai que le physique type « armoire à glace » intimide beaucoup l'italien mais il passa outre et lui offrit un second sourire niaisement italien.

Il vit son frère prendre tendrement, du moins c'était son envie il supposait, la main de son copain. Sebastian sourit grandement à son frère pour l'encourager et continuer et à tout dire comme il en avait envie. Feliciano allait le dire. Sebastian l'encourageait de son sourire et de son regard il vint pour poser sa main sur son épaule lorsque son aîné favoris fila à l'anglaise avant de ne pouvoir dire quoi que ce soit.

Sebastian en fut légèrement dessus et, comme il avait promit à Felicano de l'aider à tout avouer à leur aîné, il prit une grande inspiration pour le dire lui à Lovino mais son frère lui coupa l'envie de le faire lorsqu'il commença à interpeller Lovino.

«Lovino, j'ai...quelque chose d'important à te dire.... »

Le cadet Vargas se rapprocha de son jeune frère pour lui tapoter amicalement et fraternellement le dos avec son sourire le plus réconfortant possible. Sa main s'immobilisa sur l'épaule de Feliciano afin de lui passer tout le courage dont il avait besoin, courage dont il aura besoin plus tard pour demander à la jeune Charlotte de sortir avec lui. Seborga sourit tendrement à son frère puis porta son regard sur blond pour finalement regarder l'aîné de la fratrie pour observer sa réaction.

Seborga avait été sous le choc lorsque Feliciano lui avait annoncer comme cela de but en blanc au lever mais il ne le en voulait pas, et pour cause c'était son frère et Feliciano n'était pas au courant que Sebastian ne savait pas pour son couple.

Revenir en haut Aller en bas
James Watt
Âge : 24 ans
Animal : Angelica et Marco (tortues), Nino ( chat calico)
Dortoir : Frida Kahlo

Devoirs en cours : - Un piège efficace ne se fait jamais tout seul [ Ft Prusse]
Devoirs terminés : - Une île déserte ça n'a rien de paradisiaque ! (PV USA)
- Perdu en ville ( PV Grèce)
- Show me how to make himm say yes ! [ Ft Turquie]

Abandonnés

- Révélation à la plage [Feat North Italy, Seborga, Allemagne]

Relations : - North Italy, Serborga : Frères cadets
- Prusse : Petit ami
- Belgique BFF
- Colombie: Amie
- Malte: Cousine
- France : Ennemi n°1 .. à abattre !

avatar
South Italy
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   Lun 29 Aoû - 20:39

Révélation à la plage- ft Italie du Nord, Seborga, Allemagne -

Italie du Nord, Seborga

Allemagne





" C'est une très bonne question, ça. Qu'est-ce qu'on fait ici, au juste ? "

Non mais de quoi il se mêlait celui-là au juste ? Dévisageant le germanique, il espérant bien qu'il comprendrait qu'il n’était absolument pas désiré ici. À croire qu'il n'y avait personne d'autre qui aurait pu le remplacer. Comme l'espagnol, la belge ou ... ou même son prussien de petit ami... quoique non réflexion faite.

Au moins, le canidé était reparti. Il ne le dérangeait pas plus que cela mais s'il allait loin de lui, il ne s'en porterait que mieux.

" Je...voulais déjà passer un agréable moment avec des personnes chères à mon cœur, vous mes frères et Allemagne mon... "

Son .... Son quoi au juste ? Son ami ? Son tortionnaire plutôt ! Lovino restait certain qu'il devait ou qu'il allait finir par lui faire du mal. Il avait beau lui dire, ça avait l'air de rentrer par une oreille pour aussitôt ressortir par l'autre. Son regard se porta sur la main de son cadet qui serrait celle du germanique. Une vision d'horreur !

" Il fait super beau et chaud aujourd'hui, j'ai apporté de quoi boire et manger, pourquoi ne pas en profiter hein ? "

Haussant un sourcil fasse à cette phrase qui semblait vouloir noyer le poisson. D'autant qu'il s'éloignait rapidement d'eux. Le point positif était qu'il avait lâcher l'allemand malgré qu'il l'avait un peu laissé sur sa faim vis à vis de la raison de leurs présences, notamment celles des deux ennemis, à la plage.

" Oh hé ! Essaye pas d'fuir merde !  "

À croire que cela ne fut guère efficace. Dans ce cas, se rapproche un peu de lui pour avoir le fin mot de cette histoire. Et puis aussi, il pourrait voir ce que Feliciano avait amener  boire et à manger.

" Lovino, j'ai...quelque chose d'important à te dire.... "

Là il sentait bien que quelque clochait et que cela n'augurait rien de bon pour le reste de la journée. Surtout quand il vit son benjamin se rapprocher et patpater le nord italien comme pour le réconforter. Impatient, il lâcha presque en hurlant :

" Bah vas y accouche avant qu'on arrive à la Saint Glinglin à force d'attendre !  "

La patience n'était absolument pas l'une de ses qualités et encore moins à cet instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Révélation à la plage [Feat South Italy, Seborga, Allemagne ?]
» Expédition sur la plage - Feat Leya
» Une île déserte ça n'a rien de paradisiaque ! [South Italy et Amérique]
» Seul sur la plage (libre)
» South parkisez vous!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia World Academy :: Bac à sable :: Devoirs et discussions au café archivés-