Hetalia World Academy

«  Il n'y a point de génie sans un grain de folie. »
 
FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The grass is greener... at home [Turquie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: The grass is greener... at home [Turquie]   Jeu 24 Juil - 17:46

Grr... Qui aurait pu prévoir cela? Il faisait plus chaud ici qu'ailleurs. L'Academy était un véritable four, et, malheureusement pour lui, Niall ne supportait pas les températures élevées... Il n'avait donc eu d'autres choix que de se rendre dehors, là où la fraîcheur se faisait plus ou moins sentir. Ca sentait bon le coup de soleil et l'insolation... En maillot de foot de l'équipe d'Irlande (version manches longues), jean et converses, Niall avait pris la direction du parc pour essayer de trouver un peu d'oxygène. Il avait pensé prendre une casquette, mais la sienne était perdue quelque part au fond d'une de ses valises, et il n'avait pas envie de vider ses bagages sur le sol de toute la chambre. C'était long, pénible, en cela aurait sans nul doute entraîné chez Tino une réaction peu amicale. Niall ne souhaitait pas tâter le terrain de ce côté-là. Tino avait l'air très sympathique. Mieux valait que les choses restent ainsi.

Il avait également laissé sa guitare dans la chambre, trop fatigué pour songer à jouer sous une chaleur aussi écrasante. A la place, il s'était armé d'un tube de crème solaire indice 60 et d'un pack de bouteilles de limonade. Après tout, il fallait s'hydrater, sous un tel cagnard.

L'herbe du parc n'avait pas le même vert que l'herbe à la maison, et cela attrista profondément Niall, qui lui trouvait un air maladif et déshydraté. Pourtant, il savait, intellectuellement, que cette pelouse allait bien. Mais il ne pouvait s'empêcher d'analyser les choses avec son regard d'Irlandais. Et pour lui, cette herbe tirait sur le vert pâle, voir le jaune. C'était tout bonnement honteux. La déception était grande, mais Niall ignora le sentiment et s'installa dans l'herbe. La terre était chaude, brûlante sous les doigts. Le sol était si sec qu'il ne collait même pas à la peau. Niall soupira et entreprit de se tartiner de crème pour éviter un séjour à l'infirmerie. Tant pis si tout le monde se moquait de lui pour cette précaution 'inutile'. Il savait qu'il fallait faire attention. Il venait d'un pays beaucoup moins ensoleillé et avait la peau plus fragile que ses camarades. Fermant les yeux, Niall fit le vide dans son esprit. Tout allait bien. Il faisait en effet plus frais sur la pelouse, et il commençait à avoir moins mal aux poumons et au coeur. Ca devrait aller. Il lança le tube de crème solaire sur le côté, sans faire attention au lieux où il allait aterrir, puisqu'il avait toujours les paupières closes.
Revenir en haut Aller en bas
Chien-Shiung Wu
Âge : 28
Club : Club de cuisine
Dortoir : Lev Tolstoy

Devoirs en cours :
♦️ Show me how to make him say yes ! (feat South Italy)
♦️ Mission pour le club de cuisine ! (Ft. France, Turquie, Italie)


Devoirs terminés :
♦️ Quand "plus jamais" rime avec "seconde fois" || Ft. Turkey
♦️Look like it's time to oil up ! (Feat Danemark)
♦️Event Halloween - Quand une malédiction s'invite à l'Académie...
♦️ Prohibited meeting in the darkness of night (feat Islande)
♦️The grass is greener... at home [Eire]
♦️Et si "voyage" rimait avec "naufrage" ..? [Sweden & Turkey]
♦️April Fool - The Mochi's missions! (feat Bahamas & Amérique)

avatar
Turkey
MessageSujet: Re: The grass is greener... at home [Turquie]   Lun 28 Juil - 19:01

Aujourd'hui il faisait chaud. Pas seulement chaud, étouffant même. Une de ces journées où on ferait mieux de rester à l'intérieur, le ventre posé sur un bon carrelage froid et le dos profitant de la brise d'air frais que pouvait produire un ventilateur. Une de ces journées où même les lézards avaient abandonné leur minéral rocheux pour aller se mettre à l’abri avant de finir en grillade bien fumante. Tout ça pour dire que c'était pas la joie dans l'académie puisque que les trois-quarts des étudiants logeant sur le campus commençaient lentement à fondre sur place malgré les moyens mis en œuvre par certains pour tenter de se rafraîchir.
Le reste de nos chères têtes blondes résistant encore et toujours à cette pseudo canicule était en partie des pays d'origine Africaine ou plus ou habitué à ce genre de climat.
Sadik lui, faisait partie de la seconde catégorie et, il faut le dire, les grandes chaleurs ça le connaissait ! Entre les incendies à répétitions, les canicules meurtrières et les sécheresses habituelles en été, le Turc avait eu le temps de s'habituer à ces températures extrêmes.
On pouvait dire aussi que dans son cas, il adorait la chaleur au même titre qu'il détestait le froid. Vous trouverez toujours un Sadik dans un endroit chaud, hivers comme été, et peu importe s'il doit sécher les cours pour se sentir bien.

Pour en revenir à cette journée, elle apparaissait comme une bénédiction aux yeux du garçon. La chaleur ajoutée à ce ciel bleu était une excellente raison pour aller se reposer ou flâner tranquillement dans les allées du parc qui bordait la grande bâtisse qui leur servait d'école.
Sans attendre plus longtemps, il s'arma de son masque ainsi que de sa tenue de tout les jours pour prendre un bon bol d'air.
Il se balada ainsi au milieu des arbres et de la végétation un petit moment, écoutant le bruit des insectes, le son que faisaient les feuilles sous le vent chaud, observant le bal des coléoptères organisant leur ronde quotidienne. Qu'on ne le contredise pas, ça, c'était bien plus intéressant que les cours !

Alors qu'il suivait un petit sentier, il aperçut une petite touffe rousse qui se démarquait du jaune pâle de la pelouse. S'approchant, il reconnu le dénommé Eire. Un sympathique Irlandais qui se trouvait dans le dortoir d'un certain Finnois s'il se souvenait bien.
Il n'avait jamais vraiment discuté avec lui mais, vu qu'il était là, autant en profiter non ?
Il s'avança gaiement vers le bronzeur quand il le vit lancer un tube tout proche. Sans attendre, il alla le ramasser avant de s'asseoir paresseusement à côté de l'autre nation tout en zieutant ce qui était écrit sur l'objet.

-Wow ! Indice 60 ?! Et ba dit donc, ta peau doit être plus que fragile !

Même si l'affirmation pouvait paraître ridicule pour certains, il n'en était pas de même pour Sadik qui avait toujours du mal à comprendre les coutumes des uns et des autres ainsi que le fait que non, il ne faisait pas 40° à l'ombre chez tout le monde en été, et pas 20° au soleil en hivers. Surtout que quand il était confronté à un climat différent du sien, il finissait par dire que le monde ne tournait plus rond. Heureusement, pour le moment, l'Académie remplissait son besoin de chaleur et de soleil. Mais pour combien de temps... ? Le choc allait être dur dans quelques mois.

Mais pour le moment, et n'y aillant pas trop pensé, le Turc souriait à son voisin de gauche en signe de « non agression » pour prouver sa bonne foi auprès de celui-ci.

_________________
Je sais que tu meurs d'envie de cliquer~:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The grass is greener... at home [Turquie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BAE MIJOO ✿ ❝ The grass was greener, the light was brighter. ❞
» Turquie
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia World Academy :: Bac à sable :: Devoirs et discussions au café archivés-